Comment remédier à la toux de mon cheval ?

cheval avec de la toux

Chez les chevaux, une toux n’est jamais anodine. En effet, ils sont connus pour avoir des fragilités au niveau des voies respiratoires. Il ne faut pas le prendre à la légère. Que faire ? Comment y remédier ?

Pourquoi s’inquiéter pour une toux ?

Les chevaux sont des athlètes hors normes avec un cardio époustouflant mais surtout un système respiratoire très performant. Cependant, ce dernier est également très fragile et est généralement le premier touché par les infections.

Le plus souvent, il ne s’agira que d’un petit rhume. Pour autant, cela n’est pas la seule raison pour laquelle un animal va tousser. Généralement il s’agit soit d’une infection, d’une inflammation, d’un parasitisme ou d’une allergie.

3 critères permettent de caractériser la toux : la contagiosité, l’âge et la fièvre.

L’infection, bénine à sérieuse

Il est indispensable de prendre la température du cheval pour savoir s’il s’agit d’une infection ou non.

Cas isolé ? Ne le laissez pas se propager

Lorsque le cheval malade est un cas isolé, il aura sûrement besoin d’antibiotiques devant agir à large spectre. En effet, les bactéries développées peuvent être de toutes sortes.

Si cette toux est prise à temps et soignée correctement, il n’y a pas de danger particulier pour le cheval. Toutefois, nous préconisons d’isoler l’équidé du reste de ses congénères, vous ne prendrez alors aucun risque inutile.

Grippe, n’attendez pas !

Si, au contraire, plusieurs chevaux sont atteints, n’attendez pas. Appelez le vétérinaire et isolez les chevaux malades de ceux qui ne toussent pas. Dans ce cas on peut penser à une infection telle que la grippe.

Le vaccin contre cette pathologie est obligatoire et il est important de le faire chaque année, même pour les chevaux !  En effet, de telles infections peuvent attaquer les voies respiratoires de manière conséquente et définitive.

Inflammations et allergies

Lorsqu’un cheval est âgé, l’infection est souvent la cause de la toux. Les jeunes chevaux tousseront d’avantage à cause d’une allergie, aux céréales ou à leur litière par exemple.

La toux du jeune cheval peut être temporaire. Elle peut être la conséquence d’un léger coup de froid ou d’un foin de mauvaise qualité, si elle persiste, elle peut être due à un emphysème ou une allergie.

Il peut s’agir de deux types d’inflammations:

  • L’emphysème : asthme équine qui ne se guérit pas et qui grandit avec l’âge. Ici, les poumons sont atteints et les symptômes sont récurrents.
  • Gène passagère : elle concerne la toux qui peut se manifester au début du travail. Elle n’est pas grave mais il ne faut pas la laisser prendre de l’ampleur.

L’absence de poussière dans l’environnement d’un cheval est donc primordiale pour son bien-être, c’est pourquoi il est importante de choisir des litières parfaitement dépoussiérées.

Parasitismes

Bien que cela soit assez rare, il est possible de retrouver des vers dans les poumons de l’animal. Ces parasites le gênent donc et il tousse. Dans ce cas, il faut vermifuger ou revermifuger l’équidé.

Malheureusement se diagnostic est difficile à donné. En effet, les vers ne sont pas digestibles. Ainsi, il sera compliqué d’en trouver la preuve dans les selles par exemple.

Comment soulager la toux de mon cheval ?

Certains chevaux sont plus sensibles que d’autres. Ainsi, il faut absolument adapter leur environnement en fonction de leurs réactions.

Litière saine et dépoussiérée

Les équidés passent une bonne partie de leur vie au box. Ainsi, ils vivent régulièrement posés sur leur litière, entourés de 4 murs. Ici, il est important qu’ils se sentent bien.

Aussi, pour éviter de gêner les voies respiratoires ou la toux de vos animaux, offrez-leur le confort dont ils ont besoin ! Optez pour des litières naturelles et totalement dépoussiérées.

Ajouter un commentaire