Comment se promener sur la route à cheval en toute sécurité ?

cheval sur la route

Se promener sur la route à cheval implique de rester vigilant. Vous êtes considéré comme une voiture et vous affronter donc les mêmes règles et obstacles que ces dernières. Ainsi, pour que tout se passe au mieux, il faut autant connaître son code de la route que son cheval pour anticiper ses réactions.

Sur la route à cheval : des règles à respecter

Bien qu’aucun permis ne soit exigé pour circuler sur la route, il existe de nombreuses règles qu’il est important de prendre en compte.

Sur la route, le cheval est considéré comme un véhicule, sans moteur ni immatriculation. Tout comme le cycliste, le cavalier est donc dans l’obligation de respecter le code de la route, qu’il soit en ville ou à la campagne.

En tant que conducteur, vous devez être parfaitement capable d’effectuer les manœuvres obligatoires et de partager parfaitement et de manière civilisée, la route. Ainsi, comme tous les autres occupants de cette dernière, vous devez être maître de votre véhicule et donc savoir contrôler votre équidé.

Il faut également être parfaitement conscient que ces règles sont très importantes. Vous êtes, en effet, légalement et civilement responsable de tout accident commis par l’animal. Vous êtes donc exposé aux mêmes peines qu’un conducteur automobile.

Pour circuler tout en étant protégé il est également fortement conseillé de posséder une licence telle qu’une carte de cavalier. En effet, de cette manière vous serez couvert par l’assurance de responsabilité civile cavalier ou propriétaires d’équidés. Vous pouvez l’obtenir auprès d’une fédération sportive d’équitation.

Prévoir sa promenade

Il est déraisonnable de s’aventurer sur les routes nationales lorsque vous souhaitez faire une balade à cheval, de même que les 4 voies sont à éviter absolument.

Ainsi, lorsque vous prévoyiez de partir en balade, pensez d’abord à votre itinéraire et préférez faire des détours plutôt que de prendre des routes dangereuses sur lesquelles vous craignez de ne pas maîtriser votre cheval.

S’assurer de la sécurité et du bien-être du cheval

Sur la route, le cavalier se doit de rester vigilant à chaque instant. Il doit pouvoir anticiper une voiture arrivant à vive allure, adopter une attitude sûre pour rassurer le cheval.

Il est aussi important que le cavalier garde en tête que pour le doubler, la voiture devra se déporter sur l’autre voie. Ainsi, il faut donc bien maintenir sa droite, tout faire pour se rendre visible et faire un signe de la main aux automobilistes pour qu’ils ralentissent.

Si on ne les met pas dans des situations qui pourraient les effrayer, les chevaux apprennent et s’habituent relativement vite.

Aussi, lors d’une promenade à plusieurs, placez-vous en file indienne en mettant les cavaliers les plus confirmés aux chevaux les plus calmes en tête et en queue de la file. Ils « protégeront les autres ».

Ces cavaliers ont d’ailleurs pour rôle d’avertir les autres lorsqu’un véhicule arrive en criant « voiture! ». Ainsi, vous pourrez gentiment anticiper le moment où celle-ci arrivera vers vous.

Quelques conseils et règles de base pour la route

  • Logiquement, il est fortement déconseillé de galoper sur la route. Une telle allure est trop dangereuse,
  • Le cavalier doit être correctement équipé,
  • Aussi, il faut savoir que, de nuit, les gilets aux bandes réfléchissantes sont obligatoires pour tous les cavaliers,
  • Enfin, lorsque le cheval n’est pas monté, le cavalier doit faire barrage entre la route et sa monture.

Ajouter un commentaire