Remettre son cheval au travail

 

Equinoo cheval travail

Après une longue période de repos, forcé ou non, il est fortement déconseillé de remettre le cheval au travail d’un coup. Après une période de pause, le cheval peut avoir perdu de son souffle, de sa capacité musculaire mais avoir pris du poids… Pour qu’un cheval soit apte à nouveau, il faut veiller à adapter son alimentation et le remettre au travail de façon progressive. N’hésitez pas à consulter le vétérinaire et lui demander un bilan de santé complet de votre équidé, le cheval doit être prêt physiquement avant que vous ne commenciez.

Idéalement, dans un premier temps, il faudrait pouvoir faire travailler votre cheval 1 jour sur 2 lors de courtes séances, mais cela implique de la disponibilité de votre part. Si vous ne pouvez respecter ce rythme, alternez les séances intenses avec des plus douces et n’oubliez pas les étirements qui éviteront les courbatures et relaxeront votre cheval.

La première séance de travail va vous permettre de vous rendre compte de ce que vous allez pouvoir faire, et à quel rythme, passez-y 20 minutes au maximum. Commencez par le travail à pieds, en longeant votre cheval, au pas ou au trot, avec des cercles de tailles différentes mais pas trop serrés, en changeant de main pour assouplir ses 2 côtés. Petit à petit, vous allez pouvoir rallonger la longueur de ces séances et laisser votre cheval aller au galop. Pensez à l’arrêter régulièrement, cela vous permettra de mesurer sa concentration et son obéissance, restez à l’écoute de votre cheval, si vous le sentez lâcher, arrêtez la séance et vous recommencerez dans quelques jours. Pour le moral de votre cheval, emmenez-le brouter en extérieur, toujours à pieds, faites-lui faire des balades tout en testant son attention à vos demandes.

Par la suite, vous allez pouvoir combiner le travail à pieds et le travail monté, tout en restant très à l’écoute de votre cheval et en veillant à son obéissance. A pieds, vous pouvez demander plus d’impulsion de la part de votre cheval, vous travaillerez ainsi la ligne de son dos. Si vous décidez de monter votre cheval, partez en balade au pas idéalement 2 fois par semaine, et favorisez les chemins en montée ou descente pour l’aider à développer sa musculature.

Au fur et à mesure, vous allez pouvoir intensifier le travail monté, partir en balade plus régulièrement, accélérer les allures (tout en restant à l’écoute bien sûr!) et faire des exercices d’assouplissement. Au bout d’un certain temps, vous pourrez même tenter le trotting, mais n’oubliez pas les séances d’étirements pour éviter les courbatures et s’assurer que le travail reste du plaisir pour votre cheval.

Une fois ces étapes validées, votre cheval aura retrouvé son souffle et suffisamment de muscles pour faire de petits exercices de sauts, travailler la mise en place, rallonger les trottings… Encore une fois, allez-y progressivement, faites-le s’étirer et félicitez-le lorsque vous êtes content de lui. Si le travail est redevenu sérieux, cela n’est pas une raison pour oublier le repos et les séances de pansage bonnes pour le moral du cheval et votre complicité avec lui.

EQUINOO fait du bien-être des chevaux dans leur box une priorité, pour en savoir plus au sujet de notre activité, RDV sur notre site internet !

Photo source : cheval-partage.net

Ajouter un commentaire