Comment prendre soin de son cheval en hiver ?

cheval-hiver

Prendre soin de son cheval en hiver c’est s’assurer qu’il passera la saison sans trop d’encombres. Même si les chevaux sont robustes, il faut tout de même prendre certaines mesures.

Avec le froid, vous devez doubler d’attention pour votre animal. Il aura besoin de compagnie et d’être particulièrement soigné.

Abritez votre équidé

Pendant l’hiver, comme chacun sait, les températures se rafraîchissent doucement mais sûrement. Ainsi, même si le cheval est un animal robuste et solide, il est important de le protéger des conditions climatiques.

Si, généralement, la question « pré ou box ? » revient souvent, en hiver la réponse est claire. Préférez l’écurie au pré pour votre cheval. Il sera alors à l’abris de l’humidité et du froid. Aussi, assurez-vous qu’il n’y ai pas de courant d’air dans le box de votre animal.

Un rituel de sortie tout autre en hiver

Préparez le cheval à affronter le froid

Un cheval monté en hiver implique une certaine préparation pour éviter toute blessure. Commencez par repérer les lieux. Vérifiez qu’il n’y ai pas de boue trop profonde ou de zone gelée.

Le nettoyage des sabots et l’application d’un anti-adhésif permettront d’empêcher la formation de boules de glace dans les sabots.

Enfin, il est primordial de faire attention aux membres de votre équidé. En hiver comme dans toutes les saisons. Ils sont très sollicités et fragiles. Avec le froid, il est encore plus important de les préparer. Pour réchauffer les muscles de l’équidé, toilettez-le. Cela vous échauffera et vous réchauffera par la même occasion.

Nous vous conseillons même d’utiliser une couverture d’exercice. Elle est primordiale pour un animal à la peau fine ou qui reste au box.

Réchauffez l’animal après l’effort

Après l’effort, vous devez impérativement sécher votre cheval. A ce moment là, il a chaud, est en sueur dans un environnement froid. Il ne doit cependant pas tomber malade.

A l’aide d’une serviette ou de paille, frictionnez l’animal pour le sécher. N’oubliez pas les sabots et graissez-les.

Une fois le cheval sec, brossez-le. Ainsi, vous séparerez les poils et permettrez à la chaleur de circuler. Si vous ne savez pas si votre cheval à trop chaud ou trop froid, fiez-vous à la température de ses oreilles.

Hydratation en hiver

En hiver, un cheval doit boire beaucoup. L’eau doit, cependant, être à une température moyenne. Vous éviterez alors sûrement des coliques à votre animal.

Ajouter un commentaire

Recevez notre newsletter !