Les blessures au garrot

Cheval avec une selle de western

Le garrot est une zone sensible chez le cheval, une blessure mal soignée peut avoir de lourdes conséquences sur l’animal c’est pourquoi il est important de comprendre à quoi sont dues ces blessures et comment les éviter.

La selle : élément important à surveiller

La selle repose directement sur le garrot du cheval, raison pour laquelle cette dernière doit être parfaitement adaptée à l’animal. Une selle mal adaptée ou mal dégarrottée pince le cheval et provoque une plaie. Il en est de même pour un tapis ou une couverture trop serrés qui vont frotter sur le garrot.

Le pansage doit être soigné. Il permet de retirer la poussière ou les résidus de boue qui peuvent frotter et gêner le cheval à cet endroit sensible.

Tous les chevaux sont potentiellement concernés par les blessures au garrot. Idéalement chaque cheval devrait avoir sa propre selle pour qu’elle lui soit parfaitement adaptée. Le pommeau de la selle doit être dégagée, pour vérifier il suffit de passer deux doigts sous la selle. Si vos doigts sont comprimés, le garrot de votre cheval aussi.

De plus, avant même de sangler un cheval, il est primordial de dégarrotter. Pour cela, il faut passer la main entre le tapis de selle et le garrot puis soulever. La propreté du tapis de selle a aussi toute son importance, un tapis de selle propre sera moins abrasif pour la peau de votre équidé.

Tapis de selle pour cheval

Détecter et soigner une blessure

Après chaque séance de travail, il est important d’examiner le dos de votre cheval. C’est à ce moment précis que vous pourrez déceler une anomalie ou une blessure.

Si vous sentez un point chaud, votre cheval doit ressentir une certaine douleur. N’hésitez pas à lui passer une éponge imbibée d’eau froide.

Une plaie au garrot, mal soignée peut se transformer en mal de garrot, autrement appelé abcès du garrot. L’intervention du vétérinaire est alors indispensable.

Pour éviter d’en arriver là, il faut être à l’écoute de votre cheval. Il peut avoir des mouvements d’humeur et les poils au niveau du garrot vont être anormalement usés.

Afin de soigner la blessure, il faut désinfecter la plaie et ne surtout pas monter le cheval avant la cicatrisation complète.

Un cheval qui a été blessé au garrot sera toujours plus particulièrement sensible à cet endroit précis. Pour éviter la récidive, vous pouvez penser au pad de garrot qui se place sous la selle.

Ajouter un commentaire

Recevez notre newsletter !