Les allergies dermiques : les détecter et les soigner

Cheval qui se gratte

Les allergies se révèlent importantes dans la vie du cheval, car elles peuvent véritablement affecter la santé de celui-ci. Les allergiques dermiques sont les plus faciles à repérer : elles sont physiquement notables sur la peau de l’animal.

Fréquentes mais pas anodines

Les allergies de la peau sont fréquentes chez les chevaux mais ne sont pas pour autant à prendre à la légère.

L’apparition d’urticaire se caractérise principalement par des gonflements ou des bosses avec ou sans prurit sur la peau du cheval. Cette urticaire est facilement identifiable, ce qui permet de réagir rapidement à cette situation. Contactez un vétérinaire ou procurez-vous les produits requis.

Les causes des allergies du derme

Les allergies dermiques peuvent provenir de plusieurs causes différentes :

  • une réaction aux piqûres et morsures d’insectes,
  • ou une allergie alimentaire,
  • ou la présence de pesticides dans l’air due aux cultures environnantes
  • ou une allergie à un produit topique tel qu’un shampoing

Ces situations sont donc les causes principales d’allergies dermiques chez les chevaux, résultant principalement de l’urticaire.

Comment réduire les risques ?

Certaines solutions peuvent être envisagées pour réduire les risques d’allergie, même si nous rappelons que le vétérinaire reste la personne qualifiée à contacter.

La première solution est d’éliminer l’eau stagnante dans l’environnement de l’animal, puisque les insectes auront tendance à s’y développer. Vous pouvez aussi utiliser des insecticides sur la peau du cheval pour le protéger des piqûres, ou bien de lui mettre un masque moustiquaire.

Ensuite, il est indispensable de s’occuper du fumier pour contrôler le nombre d’insectes présents dans l’environnement direct du cheval. Un activateur biologique 100% naturel permet d’assainir la litière. Les bactéries agissent comme un compost. Le volume de fumier sera donc réduit de 30%, et les insectes seront moins présents.

1 commentaire

Recevez notre newsletter !