D’où provient le sens de l’orientation des chevaux ?

foret

Il n’est pas rare qu’un cavalier se fasse ramener à l’écurie par son cheval. Si parfois il s’agit seulement d’un manque de contrôle de la part de l’Homme, cela peut aussi provenir d’un besoin du sens de l’orientation incontesté de l’animal.

En effet, les équidés comme de nombreux animaux ont un sens de l’orientation bien plus performant que celui des humains. Cependant, il est difficilement décryptable.

Les équidés ont tous leurs sens en éveil

Si nous ne savons pas réellement d’où provient ce sens inné de l’orientation chez les équidés, nous pouvons néanmoins constaté des faits évidents. Ils sont intelligents et, plus particulièrement à l’état sauvage, ils savent comment utiliser leurs sens à bon escient.

L’arme équine fatale : la mémoire infaillible

Si vous ne le saviez pas, les chevaux ont une excellente mémoire. Qu’elle soit olfactive ou visuelle, il saura se repérer dans le temps et l’espace. C’est la raison pour laquelle son sens de l’orientation est si aiguisé.

Son excellent sens de l’observation

Grâce à la combinaison d’une mémoire hors norme et d’un très bon sens de l’observation, l’animal n’a aucun mal à se souvenir de l’emplacement des lieux les uns par rapport aux autres.

Ainsi, il n’a qu’à mémoriser les objets, les obstacles ou les endroits rencontrés pour pouvoir faire le chemin inverse de la première fois. Il est facile pour lui de se créer un itinéraire.

Une ouïe aiguisée

De plus, si l’animal peut facilement se repérer sur un chemin qu’il a déjà vu, il peut aussi se fier à ses oreilles. En effet, il entend des sons plus faibles sur une plus large gamme de fréquences. S’il s’oriente grâce aux bruits c’est alors parce qu’ils reconnaissent des bruits familiers depuis une plus longue distance que les cavaliers.

Un flair irréprochable

On dit aussi des chevaux qu’ils suivent la piste « au nez ». Ils reconnaissent les odeurs et les gardent en mémoire pour les associer à un certain parcours. Certains pensent que les chevaux retrouvent l’odeur de l’écurie à des kilomètres de distance. Ils se serviraient de leur sens olfactif pour créer leurs cartes mentales.

Un meilleur champ de vision

De plus, et c’est indéniable, la corpulence des chevaux leur permet une meilleure vision d’ensemble que celle des humains. Leur taille et leur longue encolure leur permettent de voir de haut.

Ajouter un commentaire