La triste affaire des chevaux mutilés

Mutilation, chevaux, pré, nuit, peur

Un drame a lieu depuis plusieurs semaines en France : vous avez sûrement déjà entendu parler des individus qui s’attaquent à des chevaux. La mutilation des chevaux est un phénomène inexpliqué qui se déroule en France actuellement. En effet, de nombreux chevaux ont été mutilés et sont morts comme par exemple la jument retrouvée dans le cantal qui était éventrée, les mamelles coupées et avec une oreille en moins. La multiplication des équidés dans toute la France nous touche particulièrement ; et c’est pour cela que nous souhaitions en parler sur notre blog. En effet, la création d’Equinoo se base sur le bien-être animal.

Vous pourrez retrouver de nombreux articles à ce sujet sur internet, mais également rester alerte aux nouvelles quotidiennes dans l’espoir qu’une piste fasse avancer cette triste affaire. En effet, la mutilation de ces animaux nous attriste tous, et nous souhaitons que cette affaire soit résolue au plus vite. Tout le milieu de l’équitation est touché, et aucun animal n’est épargné (poneys, poulains, étalons, pur-sang, jeunes chevaux…). En tant que cavalier, vétérinaire, éleveur, haras, soigneur ou tout autre acteur de la filière équine, il est évident que cette affaire est pesante.

Les mutilations d’équidés en France

Dramatique affaire pour le bien-être des chevaux !

Les propriétaires de chevaux s’alarment et s’inquiètent : pendant la nuit, de nombreuses attaques ont lieu sans raison identifiée et sans pistes. Depuis des semaines, des ânes, chevaux et juments trouvent la mort après avoir été lacérés ou mutilés. Les animaux sont retrouvés morts dans le pré au petit matin, et ces meurtres en série restent inexpliqués. La possibilité d’un unique criminel a été exclue puisque de nombreux meurtres ont eu lieu en à peine quelques jours. Ces crimes barbares et terrifiants rappellent des évènements précédents. Mais, cette fois-ci les éleveurs décident de surveiller les chevaux la nuit pour éviter toute attaque.

En effet ; plusieurs éleveurs ont évité des attaques grâce à leur intervention, en faisant fuir les criminels. Les propriétaires de chevaux subissent ainsi une psychose montante. Il n’y a pour l’instant aucun suspect et aucune piste. La mutilation des chevaux nous attriste au plus haut point ! Le désarroi frappe l’univers équin depuis plusieurs semaines déjà, et nous espérons une résolution de l’enquête rapide afin d’éviter toute autre attaque.

Tous les chevaux sont touchés et pas uniquement les élevages de chevaux, et c’est pourquoi nous vous recommandons pour le bien de votre animal de veiller à sa sécurité.

Le bien-être de votre cheval et sa protection

En tant qu’éleveur de chevaux, que ce soit pour le tourisme équestre, des chevaux de trait, des reproducteurs ou des chevaux de course, il est important de veilleur à la sécurité animale. Pour cela, vous pouvez équiper votre exploitation agricole ou le pré de vos chevaux et poneys de caméras. Vous pouvez aussi veiller à ce que votre ferme équestre soit équipée de détecteurs de présence ou de vidéo, et privilégier des balades en journée. Ainsi, mettre les chevaux dans leurs boxes avant la nuit permettra plus de sécurité. Enfin, une association des éleveurs ou d’autres organisateurs d’activités équestres peuvent se relayer pour s’occuper des chevaux la nuit !

Les écuries, les haras nationaux, l’élevage de chevaux : personne n’est épargné ! Les troupeaux de chevaux ne découragent pas les criminels. Les chevaux de race (pur sang arabe, camargue, pure race…) ne sont pas privilégiés non plus ! Le monde du cheval cherche à accélérer les enquêtes mais celles-ci n’avancent pas. Les pâturages restent les lieux privilégiés pour les attaques, ainsi que tout lieu de pension de chevaux… Les cavaliers du centre équestres peuvent également venir en aide aux éleveurs.

Mutilations et morts d’animaux : précédents similaires

Des précédents existent en rapport avec cette affaire puisqu’en Angleterre et en Suisse, il y a une quinzaine d’années, des chevaux, vaches et un âne avaient été retrouvés morts. La raison avait été identifiée à l’époque : la mort naturelle les avait frappé suivi d’une attaque de charognards.

Par ailleurs, un autre précédent existe dans les années 80 à 90 avec une centaine de meurtres de chevaux. Le verdict était identique : les charognards étaient responsables.

Aujourd’hui, le cas n’est pas similaire ! En se défendant et en protégeant leurs animaux, certains éleveurs ont fait face aux agresseurs qui semblent faire partie d’une bande organisée.

Le bien-être de votre cheval en cette période

Plusieurs suspicions ont eu lieu, des portraits robots ont été diffusés, des dizaines de policiers sont sur l’affaire ; mais rien ne semble à ce jour être une réelle avancée dans cette bien triste enquête.

Ainsi, il faudra favoriser les endroits sécurisés pour la nuit et faire dormir vos chevaux dans leurs boxes. Pour qu’ils puissent ainsi être confortables et se reposer dans un lieu agréable notamment à l’abri de l’humidité et du froid, n’hésitez pas à découvrir les produits Equinoo. En équipant les boxes de vos chevaux de dalles de boxes les préservant du froid pour l’hiver, ou en les plaçant sur une litière de granulés confortable et absorbante, dormir au box sera un plaisir pour votre animal.

Toute l’équipe d’Equinoo est attristée par ces terribles attaques et se joint à la tristesse des éleveurs. En attendant le dénouement de cette affaire, n’hésitez pas à découvrir nos articles pour prendre soin de vos animaux !

Ajouter un commentaire

Recevez notre newsletter !