La perte de poids du cheval : est-ce normal ?

cheval

Je constate une perte de poids de mon cheval. Est-ce normal ? Dois-je m’en inquiéter ? Un équidé peut perdre du poids occasionnellement. Cependant, quand cette perte est trop importante, il faut s’inquiéter sans attendre…

Perte de poids : dois-je m’inquiéter ?

Il est tout à fait normal que le poids d’un cheval varie. En effet, cela peut être une conséquence des changements de saisons, ou de la modification de leurs habitudes. De légères variations sont sans conséquence.

Cependant, si vous avez le sentiment que votre cheval maigrit « à vu d’œil », vous avez raison de vous inquiéter. L’amaigrissement est défini comme une perte de poids progressive et importante sans reprise de celui-ci. Il ne faut donc pas le laisser devenir extrême pour consulter un vétérinaire.

En effet, ce changement physique peut être la conséquence de divers parasites, tumeurs, pathologies et affections. Des examens complémentaires seront donc nécessaires pour en déterminer la réelle source.

Quelles sont les causes d’une perte de poids ?

Alimentation inadaptée à l’animal

L’alimentation doit être adaptée à la race du cheval, sa taille, son activité et son mode de vie. Si la ration vous semble cohérente, vérifiez la façon dont s’alimente votre animal.

S’il est au pré avec des congénères, il n’a peut-être pas accès à une ration complète, par soucis de soumission ou de locomotion. Il peut aussi avoir des difficultés à mastiquer. Dans ce cas, seul un dentiste équin pourra résoudre le problème.

S’il mangeait bien hier et délaisse sa nourriture aujourd’hui, il souffre peut-être d’une obstruction, d’une intoxication ou d’un problème inflammatoire. Il est donc temps, pour vous, de contacter le vétérinaire.

De même, si la cadence des activités physiques de l’animal augmente, il faut adapter sa ration. Ainsi, augmentez la de façon progressive, proportionnellement à l’intensité de l’effort fourni par le cheval.

Stress et anxiété

Si un cheval est stressé ou anxieux, il aura tendance à être plus agité et donc à maigrir. Pour y remédier, détendez-le, faites-lui faire plus de balades, massez-le, mettez-le au pré avec ses congénères, etc.

Assurez-vous qu’il se sente mieux. En effet, ce problème peut entraîner des ulcères gastriques. Veillez à le nourrir quotidiennement à heures régulières dans un endroit calme. Il retrouvera progressivement son comportement alimentaire habituel et ses kilos en trop, qui nous rassurent.

Problèmes de santé

Comme nous l’avons citer plus haut, il peut y avoir de nombreux risques de maladies liées à cet amaigrissement. On peut penser à une infection gastro-intestinale, un diabète ou encore des tumeurs. Il ne faut pas laisser de place au doute et contacter votre vétérinaire.

Pour exemple, parfois, la ration de l’équidé sera parfaitement adaptée et il se nourrira parfaitement bien. Pourtant, une perte de poids sera constatée. Dans ce cas, il pourrait s’agir d’une inflammation gastrique. Ceci causerait, en effet, une mauvaise absorption des nutriments.

Ainsi, il lui est impossible de prendre du poids et il maigrit. Généralement, ce problème s’accompagne de diarrhées chroniques, de fièvre, de coliques et de douleurs. Consultez !

Comment retrouver un rythme alimentaire normal ?

Des examens complémentaires vont permettre de diagnostiquer une éventuelle une maladie et ainsi de mettre en place un traitement. De plus, outre la prise de médicaments, il faudra être patient et y aller progressivement. Effectivement, suite à une rupture d’alimentation, c’est petit à petit que l’équidé va retrouver l’appétit.

Par ailleurs, si votre animal commence à se faire vieux, ses organes peuvent commencer à fatiguer. Pour éviter une perte de poids significative, pensez à la centrifugation, une visite annuelle chez le vétérinaire et une alimentation équilibrée et adaptée pour lui.

Ajouter un commentaire