Comment gérer son fumier de cheval ?

Brouettes de fumier

Gérer son fumier n’est pas toujours simple pour des écuries ou des haras. Cela implique d’avoir un espace de stockage, de contenir les odeurs, et de l’épandre sur les cultures. Alors, comment s’organiser ? Existe-t-il des solutions pour se simplifier le quotidien ?

Le fumier : que des contraintes ?

Le fumier est un mélange de litières et d’excréments des animaux d’élevage, qui est ensuite utilisé comme engrais pour les cultures.

Le problème majeur est lié à l’odeur dégagée par le fumier, qui peut poser un problème au voisinage. La problématique du stockage devient par la même occasion, une autre contrainte.

L’évacuation du fumier peut également s’avérer compliquée. En effet, selon la litière que vous utilisez, vous ne pouvez pas épandre votre compost sur toutes les cultures.

La solution : un accélérateur de compostage !

Afin de réduire les diverses contraintes liées au fumier, vous pouvez utiliser un accélérateur de compostage, comme le COMPO’BOOST. C’est une poudre 100% naturelle, composée de bactéries vivantes qui vont agir de façon progressive en se développant.

Pour comprendre le fonctionnement, on peut le comparer à l’utilisation d’un compost pour les déchets ménagers à la maison. Lorsque les bactéries ont fait leur travail, les déchets peuvent être réutilisés en engrais. Le COMPO’BOOST continuera ainsi de composter le tas de fumier pour une utilisation plus rapide.

Comment le mettre en place ?

L’accélérateur de compostage ne nécessite pas un grand volume. Sous forme de poudre, vous versez sur la litière à la mise en place, 120 à 150 grammes par box. Puis, vous en saupoudrez autant chaque semaine, après l’ajout de litière propre. 

Le COMPO’BOOST étant un produit biologique, il ne présente absolument aucun risque pour le cheval dans le box duquel il sera réparti.

Quels résultats attendre ?

Les premiers résultats se constatent généralement à partir de la deuxième semaine. La litière du poney ou du cheval sera plus saine et sèche. L’ammoniac dégagé dans le box en temps normal sera considérablement réduit. L’environnement du cheval sera nettement plus confortable et le risque infectieux bien moins important. Par conséquent, vous allez consommer une moins grande quantité de litière puisque votre rythme de curage des box va diminuer.

De plus, le COMPO’BOOST est également un activateur biologique permettant la valorisation du fumier. En effet, il va accélérer la transformation du fumier en compost, ce qui réduira la période de stockage du fumier. Ainsi, il sera possible d’épandre plus rapidement ce fumier sur tous les types de cultures.

Ajouter un commentaire

Recevez notre newsletter !