Comment conserver des pieds sains ?

Sabots de cheval

Comme le dit l’adage, « Bon pied, bon cheval » ! Alors qu’ils soit au pré ou au box, à nous de veiller à la bonne santé de notre compagnon. Ferré ou pas, libre à chacun de choisir la méthode qui lui convient le mieux. Quoiqu’il en soit, des pieds bien soignés réduisent considérablement les risques de boiteries ou infections.

Nettoyer les sabots régulièrement

Pour conserver des pieds sains, il faut les nettoyer avant et après chaque séance de travail pour enlever les cailloux, la boue et déceler la moindre petite blessure.

L’outil magique reste tout de même le cure-pied qui permet de déloger tous les intrus en dégageant la fourchette, du talon vers la pince. Un coup de brosse pour terminer et le tout est joué !

Attention à l’humidité

En hiver, attention aux pieds trop humides qui deviennent de véritables nids à bactéries !

Place aux graisses et aux onguents qui font bouclier entre le pied et les éléments extérieurs. Préférez l’onguent noir à cette saison, particulièrement adéquate pour les chevaux qui vivent au pré. Pour l’intérieur du pied, pensez au goudron de Norvège qui empêche la fourchette de pourrir à cause de l’humidité.

Pour les chevaux qui vivent au box, choisissez une litière absorbante et qui capte l’ammoniac. La paille n’est pas toujours la meilleure solution, car elle n’est pas forcément suffisamment absorbante pour les saisons humides durant lesquelles il fait froid.

Ajouter un commentaire