Prendre soin des crins de son cheval ?

Le soin de la crinière et de la queue du cheval réclame du temps, mais il est important car ces poils sont le reflet de la bonne santé de votre animal. On retrouve une multitude de trucs et astuces sur internet à ce sujet, les avis divergent aussi. En effet, certains sont en faveur des huiles pour aider au démêlage et nourrir les poils, alors que d’autres ne recommandent pas ces produits, puisqu’ils favoriseraient la formation de gros nœuds au contact de la terre. Toutefois, certains conseils sont immuables et toujours aussi efficaces, un bon shampoing, un bon démêlant et de la patience sont les ingrédients principaux pour une belle crinière.

Avant de sortir la brosse, prenez le temps de défaire les nœuds délicatement à la main puis brossez en commençant par les pointes et en remontant progressivement. Évitez de brosser les crins alors qu’ils sont mouillés, vous risqueriez de les casser et de perdre la densité du poil.

Bien sûr, il est important de laver la crinière et la queue de votre cheval, mais le faire trop souvent le priverait des huiles naturelles présentent dans ces poils, le faire 1 fois par semaine semble être un bon rythme. Munissez-vous d’un seau d’eau chaude avec avec un peu de shampoing pour cheval, n’hésitez pas à mouiller abondamment et à faire mousser le produit en frottant délicatement les poils. Ensuite, vous pouvez rincer et pour maintenir les crins soyeux, utilisez un démêlant en le posant sur la queue ou la crinière et répartissez-le en passant vos doigts doucement dans les poils.

Pour donner à ces crins une allure plus fournie et soyeuse, vous pouvez faire des tresses, les laisser toute la nuit voire même quelques jours. Ainsi, la crinière et la queue de votre cheval seront d’autant plus brillantes et votre cheval recevra de beaux compliments de la part des autres cavaliers. Lorsque vous serez satisfait de la longueur de ces poils, coupez-en le bout, sans couper trop court, cela apportera de la densité à la queue comme à la crinière !

Encore une fois, ces moments passés à s’occuper des crins de votre cheval, sont aussi des moments de partage, au même titre que le pansage. Parlez-lui, soyez doux, la complicité et la confiance entre vous deux en sera d’autant plus forte avec le temps.

Ajouter un commentaire

Recevez notre newsletter !