Comment prendre soin des membres de mon cheval ?

membres chevaux

Prendre soin des pieds du cheval est une évidence, mais il faut aussi faire attention à ses membres avant et après le travail. En effet, ils sont fragiles et extrêmement sollicités. Nous vous donnons quelques conseils pour en prendre soin.

Avant le travail : surveiller et protéger

Un contrôle quotidien

Avant le travail, il est important de vérifier l’état des membres de son équidé. Vous pouvez facilement repérer une anomalie en adoptant quelques gestes et habitudes simples.

Vous pouvez commencer par simplement regarder pour voir si vous repérer des blessures apparentes.

Ensuite, au toucher, vous pouvez facilement détecter des chaleurs suspectes ou des déformations au niveau des canons et des tendons par exemple.

Enfin, vérifier le creux des paturons. C’est un endroit très sensible à la gale de boue qui arrive généralement lors des périodes pluvieuses. Si vous y trouver des croûtes, n’hésitez pas à consulter un professionnel.

Une protection des membres

Lors de la préparation du cheval avant un effort ou un déplacement il est important de ne pas oublier de protéger les membres de votre animal.

Lorsque vous le montez, ils deviennent très vulnérables et sont très exposés aux risques et agressions extérieures. Que la séance soit simple ou difficile. Un mauvais geste peut avoir de graves conséquences. Ne minimisez pas les risques et optez pour le port de guêtres.

C’est un équipement très utile. Pour du plat ou de la randonnée, tout le monde y trouve son compte. De plus, pour les chevaux ayant un défaut d’aplomb, elles sont presque indispensables. Plus sujets aux chocs, ils vous remercieront.

Il en existe des ouvertes ou des fermées. Elles sont à adapter en fonction de l’activité effectuée. Si la séance semble plus calme et moins risquée alors celles ouvertes suffiront. Au contraire, si l’activité est plus intense, privilégiez les fermées.

Il existe plusieurs alternatives comme les bandes polo ou les bandes de travail mais les guêtres semblent rester l’option la plus simple, rapide et efficace.

Après le travail : soins et précautions

Une douche et ça repart !

Si, après l’effort, votre animal semble se porter à merveille, il est bon de prendre des précaution. Laver votre cheval est, dans ce cas, idéal. La douche permettra, en effet, d’enlever le sable qui a pu se déposer sur les jambes de l’équidé. De plus, les membres seront ainsi bien propres et les tendons refroidis.

Cependant, même si très utile, la douche n’est pas la meilleure option en temps de grand froid. En hiver, privilégiez davantage un pansage qui fera correctement l’affaire.

L’argile : la solution miracle

Pour apaiser les membres de votre animal, vous pouvez penser à l’argile. La propriété principale est de reposer les membres après l’effort.

L’argile n’est cependant efficace que quand elle est humide. Il est donc nécessaire d’entourer les membres de film plastique une fois que vous avez l’avez étalé. N’oubliez pas de surveillez le temps de séchage du produit. Pour maintenir l’ensemble, vous pouvez mettre en place des flanelles ou des bandes de repos.

Elle se passe à rebrousse poil pour le premier passage. Au deuxième passage, étalez-la dans le sens du poil. Ne lésiner pas sur la crème. Déposez-en une couche bien épaisse. Le poil ne doit plus être visible.

Ensuite, nous vous conseillons de ne pas oublier de recouvrir le jarret. C’est une zone particulièrement sensible.

L’argile est simple à retirer. Elle n’a besoin que d’être humide pour s’éliminer. Ainsi, vous pouvez facilement la rincer sous la douche.

Il est recommandé de l’utiliser après un travail plus important que le travail habituel; une course, une compétition, une longue randonnée. Vous pouvez laisser la reposer entre 2h et 24h en fonction de l’effet souhaité.

Attention tout de même à ne poser de l’argile que sur des membres sains.

Ajouter un commentaire