Equitation : Comment choisir sa selle ?

selle cheval

Le choix de sa selle est une étape très importante dans la vie d’un cavalier. Cependant, elle doit lui convenir autant qu’au cheval. Bien choisie, elle vous garantira alors le plaisir de monter à cheval.

Equipement à adapter

Dans le choix d’une selle, le mot d’ordre est qu’elle convienne au cheval avant tout. Il faut évidemment que vous soyez à l’aise dessus aussi.

Si vous êtes un cavalier de club ou professionnel : vous montez alors des chevaux différents, vous devez donc choisir un équipement qui vous convient. Pour autant, vous ne pourrez monter que des chevaux auxquels votre selle va aussi.

Si vous êtes un cavalier propriétaire : votre selle doit convenir au couple. Vous allez pouvoir la tester en statique (sans rien, à l’arrêt) et en dynamique (monté). Si elle ne convient pas en statique, elle ne pourra pas non plus convenir en dynamique. L’inverse n’est pas vrai.

Il en existe un type pour chaque discipline. Celles dites « mixtes » conviennent aux cavaliers polyvalents.

Quelques critères à respecter dans le choix d’une selle

Une selle est adaptée au cavalier à partir du moment où il se sent bien dessus, elle ne doit pas mettre le bassin à l’envers ou la jambe en avant.
Voici quelques caractéristiques afin de savoir si elle convient, également, à l’équidé :

  • Le garrot doit être libre et l’épaule ne doit pas être comprimée.
  • Elle doit être en équilibre, le pommeau et le troussequin doivent être à la même hauteur.
  • Vous devez voir la lumière du jour entre les panneaux et les flancs de votre cheval quand vous vous positionnez derrière lui.
  • Elle ne doit pas, non plus, reposer sur les lombaires du cheval.
  • La sangle et les étrivières doivent être perpendiculaires au sol.

Enfin, si vraiment vous n’êtes pas sûr de votre choix, vous pouvez faire appel à un saddle-fitter dont le métier est de conseiller quant au choix d’une selle.

Prix et qualité : Quelle selle privilégier ?

Dans le cas où votre cheval est encore jeune, il est déconseillé d’engager un fort investissement. Le cheval va forcément grandir et vous devrez acheter une nouvelle selle plus tard. Aussi, ça n’est pas parce qu’elle est chère qu’elle saura automatiquement satisfaire le couple cheval-cavalier.

Justement, parlons budget. Pour les petites bourses il est conseillé de se diriger vers une matière synthétique. En effet, mieux vaut une bonne selle synthétique qu’une faite de cuir médiocre.

Plus le budget est important, plus vous pouvez vous orienter vers du sur-mesure. Par contre, une selle qui convient à votre cheval à l’instant T ne lui ira peut-être plus dans quelques mois, c’est pourquoi il faudra penser à effectuer quelques retouches.

Vous pouvez aussi tenter le marché de l’occasion ! Prenez soin de vérifier l’état de l’équipement, mais avec un petit budget, il vous sera plus facile de trouver une vraie bonne selle d’occasion.

Ensuite, pour assurer la longévité de votre selle, vous pourrez investir dans un tapis de selle. Barrière entre celle-ci et la sueur de votre équidé, il ne sera que bénéfique.

Ajouter un commentaire