Quels conseils pour attraper mon cheval au pré ?

cheval pré

Si quand vous essayez d’approcher votre équidé au pré, il s’échappe ou fuit, il y a généralement trois hypothèses. En effet, soit il a peur, soit il veut jouer ou soit il n’est simplement pas d’humeur. Vous pourrez déterminer l’option exacte en fonction de sa réaction lorsque vous arrivez ou vous approchez.

Pourquoi mon cheval ne vient-il pas vers moi ?

Situation : Il est 18H. Vous rentrez d’une journée de boulot chargée. Vous avez donc envie de passer du temps avec votre cheval pour vous changer les idées et profiter de lui.

Seulement voilà, il est au pré, vous a vu, entendu vos appels mais ne daigne cesser de brouter son bout d’herbe. Pire encore, il préfère s’éloigner encore plus de vous et vous tourne ostensiblement le dos. Dur dur de l’attraper pour l’emmener faire une balade ou quelques exercices…

Dans ce cas, trois situations s’offrent à vous :

  • Votre équidé a peur et a besoin d’être rassuré. Il faut donc y aller doucement et user de ruses.
  • Il est d’humeur joueuse et il va falloir improviser !
  • Il préfère rester tranquille et n’a pas envie pour le moment. Dans ce cas, il n’y a rien à faire. Laissez-le mener sa petite vie et revenez plus tard !

Comment réagir face à un animal apeuré ?

S’il s’éloigne par peur vous allez sentir qu’il cherche à s’enfuir. Sa queue va être serrée et vous verrez même peut-être le blanc de ses yeux. Lorsqu’il vous approchera, vous pourriez le voir trembler et l’entendre respirer plus fort que de raison.

Il n’est pas conseillé de suivre un cheval qui fuit. Il doit venir de son propre gré, piqué par sa curiosité ou sa gourmandise. Si vous tentez d’attraper un cheval alors qu’il ne le veut pas, méfiez-vous de sa réaction, notamment avec un cheval connu comme étant irritable lorsqu’il mange.

Par conséquent, il faut trouver la technique pour l’attraper sans l’effrayer d’avantage. Nous vous conseillons d’agir en fonction de votre relation et de ce que vous savez de votre compagnon et de son caractère.

La tentation pour un gourmand

Vous connaissez votre animal et vous savez qu’il a beaucoup de mal à résister aux friandises ? Dans ce cas, vous pouvez tenter de l’apaiser en passant un accord avec le petit gourmand. Ainsi, tout le monde sera content, le cheval aura ses friandises et vous votre balade, tant attendue, avec lui.

Du calme et de la patience avec un curieux

Nous vous parlions des chevaux curieux, c’est avec eux que la complicité est la plus simple à établir. Même si la méthode réclame du temps et de la patience, elle vaut le coup.

Dans un premier temps, tentez d’entrer dans le pré. Mettez vous dans son champ de vision sans vraiment l’approcher et avec une attitude la plus pacifiste possible. En somme, laissez-le venir à vous sans le brusquer, même si vous devez répéter l’opération durant plusieurs jours avant de pouvoir réellement l’approcher.

La technique pour les plus réticents

Si ces deux techniques ne fonctionnaient pas, essayer de l’approcher de plus en plus près, jusqu’à ce qu’il ne décide de s’éloigner. Puis reculez quelques peu afin de lui rendre son espace vitale et lui prouver que vous le considérez. Évitez toute attitude agressive, baissez les yeux quitte à lui tourner le dos.

Comment réagir face à un joueur ?

Enfin, votre cheval est joueur ? Soyez-le aussi ! Faites exactement ce dont vous avez envie tout en établissant et en conservant le contact avec lui.

Toutefois, veillez à ce qu’il ne se montre pas agressif ou vous pourriez être en danger. Assurez-vous qu’il interprète positivement cette séance de complicité.

Ainsi, vous vous rendrez intéressant à ses yeux, vous allez attiser sa curiosité et lui donner envie de passer du temps ensemble.

Ajouter un commentaire