Aménager un paddock idéal pour son cheval

Poney au paddock

Le paddock ne doit pas remplacer un séjour au pré, cependant il permet aux chevaux de se changer les idées lorsqu’ils passent une grande partie de leur journée au box.

L’importance de mettre son cheval au paddock

Au paddock, il est conseillé de ne laisser qu’un cheval à la fois. Ce lieu va lui permettre de sortir, de voir ce qu’il se passe autour de lui et de se dégourdir les membres. C’est une belle alternative pour toutes les écuries qui n’ont pas la place d’avoir un pré.

La taille de ce lieu est importante. Il ne doit pas être trop grand pour éviter les blessures. En effet, plus le paddock est grand, plus le cheval fait le « fou » et risque de se faire mal.

Idéalement, le cheval devrait pouvoir accéder au paddock librement. Laisser son cheval dans l’enclos quelques heures tous les jours ne doit pas vous éviter de travailler avec lui.

Aller au paddock avant une séance de travail lui permet de se défouler et se détendre avant que vous ne montiez en selle. Il sera alors plus à l’écoute. Le paddock est aussi intéressant après la séance de travail, pour que le cheval puisse se calmer avant de retourner au box.

Cheval au paddock

L’aménagement et l’entretien de l’enclos

Un abri, un filet de foin et un point d’eau sont recommandés dans un paddock. Le cheval doit pouvoir s’abriter des trop fortes chaleurs ou des coups de vents. Si ces installations ne sont pas possibles, veillez à ne pas laisser vos chevaux au paddock lorsque le temps n’est pas approprié.

La clôture autour de ce paddock doit être suffisamment haute pour être dissuasive. Le cheval ne doit pas s’imaginer pouvoir passer au-dessus. Par contre, cette clôture doit être constituée de matériaux qui ne risquent pas de blesser votre cheval. Optez donc plutôt pour des rondins de bois, des rubans électrifiés ou non par exemple.

Un paddock doit être entretenu pour éviter les infestations des parasites. Nous recommandons de retirer les crottins au moins une fois par semaine.

Lorsque le sol est détrempé, évitez de sortir le cheval qui détériorerait le paddock et resterait inutilisable durant plusieurs semaines. Pour autant, afin de conserver un paddock praticable le plus longtemps possible, pensez aux dalles de stabilisation que vous pouvez placer aux endroits de piétinement, notamment à l’entrée.

Dalle 40 mm

Les dalles de stabilisation doivent faire preuve d’une grande solidité, être résistantes au gel et très souples. Les dalles de stabilisation alvéolées permettent un drainage efficace de l’eau, vous n’aurez donc plus de boue dans vos paddocks ! Aussi, l’utilisation de dalles de stabilisation évite aux chevaux de déraper, notamment lorsqu’ils se couchent ou se relèvent.

Ajouter un commentaire

Recevez notre newsletter !