Aliments toxiques pour le cheval

Aliments toxiques, cheval, ingestion, intoxication alimentaire

Les aliments toxiques pour le cheval sont nombreux, et les conséquences peuvent être extrêmement graves puisque cela peut aller jusqu’au décès de votre animal. L’alimentation de votre cheval est un aspect indispensable à son bien-être est sa condition physique. Ainsi, pour éviter toute erreur il est nécessaire de connaître plusieurs choses concernant la nourriture équine, mais également au sujet des aliments dangereux.

Il vous faut donc être renseigné sur les dangers afin de limiter tout risque dans l’environnement de votre animal. Bien sûr, il faut également prendre en compte davantage de dangers, comme par exemple la salmonelle que nous vous avons déjà présenté mais également les allergies. Pour cela, la meilleure option est de vous renseigner directement auprès de votre vétérinaire, et d’effectuer des contrôles d’allergies réguliers de votre animal pour veiller à sa bonne santé.

Les aliments toxiques dans la nature pour votre cheval

Les aliments toxiques pour le cheval constituent un véritable danger. Tout d’abord, les arbustes et plantes peuvent être toxiques pour le cheval. En effet, dans la nature vous pourrez retrouver une multitude de plants qui sont dangereux pour la santé de l’animal. Il ne faut donc pas laisser votre cheval brouter à son bon-vouloir.

Les aliments toxiques pour le cheval sont nombreux : faites attention ! Par exemple les champignons dans la nature sont des substances à éviter. Ils peuvent être vénéneux. Ainsi, nous vous proposons une liste de plantes toxiques pour votre cheval. Bien entendu, cette liste est non-exhaustive ! Nous vous invitons à vous renseigner selon votre lieu d’habitation et la nature environnante.

  • Le laurier-rose est toxique pour le cheval, et c’est l’une des raisons pour lesquelles de nombreuses morts de chevaux ont lieu chaque année. Cette plante contient des principes actifs toxiques qui s’attaquent au cœur du cheval et qui l’intoxique. L’avantage est que la plante est facilement repérable de par ses feuilles pointues et ses fleurs colorées. Évitez donc de vous approcher d’un laurier avec votre cheval. Cela risquerait de lui créer une insuffisance cardiaque mortelle, avec des traitements existants très peu efficaces.
  • Les rhododendrons sont également toxiques et facilement reconnaissables, et s’attaquent également à son cœur.
  • Les arbustes à fruits non-comestibles pour les humains en général sont toxiques ou néfastes pour votre cheval. Veillez à ne pas laisser votre cheval manger ce que vous ne mangeriez pas vous-même dans la nature !
  • Le genêt est un plant toxique pour le cheval qui lui cause des troubles nerveux. Les rhododendrons sont également toxiques et facilement reconnaissables.

Quels aliments éviter ?

Les aliments toxiques pour le cheval peuvent endommager sa santé. Nous vous avons donc présenté des plantes et arbustes toxiques pour votre cheval ; mais sachez que dans votre frigo personnel il y a également des aliments qui sont à éviter pour plusieurs raisons. Ballonnements, diarrhées ou mal-être général ; les aliments toxiques pour le cheval sont nombreux !

Ainsi, évitez les fruits exotiques comme les pamplemousses, pêches, oranges, citrons, kakis, clémentines… En général, évitez tous les agrumes pour votre cheval. Ensuite, les choux provoqueront des ballonnements, ainsi que les poireaux, tomates, brocolis et haricots. Par ailleurs, les fruits ou légumes colorés et non prévus pour être consommé par votre cheval peuvent être toxiques ou simplement néfastes : piments, tomates, oignons, raisins… Les tubercules ne sont pas non plus recommandées. Les aliments toxiques pour le cheval sont à surveiller car ils peuvent entraîner des problèmes cardiaques, des douleurs abdominales, des lésions neurologiques, une gêne respiratoire, abîmer le système digestif ou système nerveux, provoques des convulsions ou troubles digestifs (diarrhée aiguë)… Les herbes aromatiques de votre potager peuvent également être dangereuses.

Que faire en cas d’ingestion ?

L’ingestion d’aliments non-prévus par le cheval peut provoquer des vomissements et intoxications. Les fruits et légumes ne sont pas à prendre à la légère. Ils peuvent être un véritable poison pour votre animal. De plus, certains légumes ont des résidus de pesticides qui causent des troubles digestifs ou des convulsions ! Un empoisonnement peut vite arriver. Surveillez votre animal notamment s’il a consommé des choses dangereuses, et en cas de diarrhée contactez votre vétérinaire. Conservez également le numéro d’un centre antipoison. En cas d’intoxication, soyez réactif !

Les aliments toxiques pour le cheval sont à proscrire ! Le plus simple est de privilégier son alimentation prévue (fourrage et grain par exemple). Faites-lui plaisir avec des friandises pour cheval ou avec une carotte ou une pomme s’il n’est pas allergique !

Enfin, si votre cheval a mangé par inadvertance un aliment toxique, contactez immédiatement votre vétérinaire. Surveillez de près tous les symptômes. Vérifiez également régulièrement les plantes et arbustes de l’environnement du cheval. Déracinez-les ou au moins clôturez la zone pour lui rendre l’accès impossible. C’est notamment le cas si des plants avec des baies ou des bulbes sont à sa portée (elles peuvent être dissimulées derrière du feuillage). Une fois ingérée, la plante toxique peut aller jusqu’à boucher les voies respiratoires de votre animal.

Conservez également ce réflexe d’attention pour les chiens et les jeunes enfants !

Pour autant : pas de panique. Il vous suffit de donner à votre animal les aliments conseillés par votre vétérinaire en respectant les doses journalières. Avant de changer son alimentation, faites tester ses allergies. Surveillez votre animal lorsqu’il est dans la nature. Rangez les produits toxiques hors de sa portée ! Et lorsqu’il est au pré, déracinez et désherbez autour de son enclos pour éviter tout risque de toxicité. Surveillez son état s’il a des nausées (c’est peut être une gastro), sa fièvre, et évitez la déshydratation. Contactez votre vétérinaire en cas de risque d’intoxication alimentaire. Vous pouvez également lui demander une liste de tout ingrédient qui pourrait être toxique.

Retrouvez nos autres articles pour prendre soin de votre poulain, cheval, jument, étalon…

Crédit photo : @liamcharmer via Unsplash

Ajouter un commentaire